AGENDA

Elections Européennes

09/06/2024

Elections Européennes

Fête du Village

15/06/2024

Fête du Village

Ecole de Musique le Crescendo : concert des élèves et des ateliers

16/06/2024

Ecole de Musique le Crescendo : concert des élèves et des ateliers

Les travaux

 

 

Les travaux de l'église

Mise à jour du 23 novembre 2022

Ce mois- ci, nous nous penchons sur le travail des maçons. Les Compagnons ont eu fort à faire tant sur la structure même de l’édifice que sur ses parements.

Structurellement, la première travée de la nef (celle adossée au clocher), présentait plusieurs désordres :

  • Sous le poids de la charpente qui n’était stabilisée que par une poutre (au lieu de deux pour les travées suivantes) le mur s’est écarté, se gonflant vers l’extérieur ; et se fissurant dans son épaisseur.
  • La poussée verticale des charpentes et la poussée horizontale du mur de moellons ont entraîné conjointement un basculement des pierres de corniches vers l’extérieur de l’édifice, et vers le sol. Au plus prononcé du désordre, le déplacement des pierres massives atteint alors près de 30cm.
  • La reprise de la fissure et du déversement des corniches a été rendue possible en stabilisant la charpente : une mise sous appui ponctuelle et la mise en place de deux tirants traversant de part en part l’intérieur de la nef ; afin de libérer totalement l’arase des murs. Le mur fissuré a été déposé sur 2 mètres de haut sur toute la moitié de son épaisseur ; chaque pierre, chaque moellon ; brossés, réajustés, re-scellés.

Ce travail minutieux a permis de restituer au bâtiment une assise maçonnée stable qui à son tour permet de supporter la charpente de façon pérenne.

      

1/ Le trait rouge indique l'alignement d'origine des corniches - 2/ Au 1er plan, 3 pierres de corniche monumentales - 3/ Le travail de reconstruction du mur extérieur de la travée nord

 

 

4/ La restitution du mur avec alignement d'origine, corniche en attente de finitions - 5/ Les tirants qui traversent la nef et soutiennent la charpente

 

Les pierres de corniches, non seulement sur cette travée nord mais également sur l’ensemble du pourtour du bâti, ont fait l’objet de soins complets :

  • L’entreprise a réalisé des sondages pour les mettre au jour, car elles étaient totalement cachées par des reprises de plâtre à la modénature anachronique. Cela a permis de repérer les parties manquantes, à restituer par des greffes en pierre de taille fixées entre autres par des tiges en fibre de verre.
  • Une fois débarrassées de leur plâtre, les corniches monumentales ont été déposées. Des pièces de bois ont été disposées au fur et à mesure pour assurer la reprise de charge de la charpente. Les corniches ont été remises de niveau, réalignées pour celles qui étaient sorties des murs, complétées par des greffes, rescellées, rejointées, et coiffées d’une chappe sable et chaux pour une planéité homogène permettant au couvreur la pose de son ouvrage.
  • Le badigeon et les patines de finition ont été appliqués, et la restitution a permis de faire filer le profil d’origine sur l’ensemble du périmètre du bâtiment.

 


Avant/ Après : La restitution des corniches avec profils d'origine, finitions badigeon à la chaux

 

Mise à jour du 07 octobre 2022

Voici un court reportage réalisé par le département cet été, dans lequel l'architecte missionné résume les travaux en cours...

 

 

Mise à jour du 22 août 2022

Ce mois-ci, gros plan sur la charpente de l’église ! Le diagnostic structurel a été réalisé, précisant les zones les plus fragilisées de l’ouvrage. Les vues 3d ci-dessous montrent les différents types d’interventions prévues en groupant les pièces de bois selon leur état :

En jaune, les pièces à restituer sont celles qui ont disparu de l’édifice, cassées, tombées ; provoquant un déséquilibre de l’ensemble et une aggravation jour après jour des fragilités.

En rouge, les pièces à remplacer car leur mauvais état (attaque d’insectes, pourrissement, entre autres) ne permet pas leur restauration :

                Un constat impressionnant, car les bases des deux pans de toiture de la nef, et un quart des pièces de l’ensemble chœur et chapelles sont concernées ; et qui illustre l’importance de cette campagne de travaux sur l’église.

En vert, les pièces à greffer permettent de compléter de grandes pièces existantes qui ont une partie abîmée ou manquante.

En bleu, ce sont toutes les pièces d’origine qui bénéficieront d’une restauration et seront reposées :

                Ce travail de restauration est particulièrement important sur la zone du chœur et des chapelles, où la majeure partie des pièces a été déposée.

En violet, les pièces … en trop ! peu nombreuses, elles servaient jusqu’à présent à soutenir les parties fragilisées dans l' attente de travaux de reprise.

En turquoise enfin, des pièces qui viendront renforcer la structure en des points névralgiques pour assurer une reprise de charges correcte.

(Cet extrait de plan est diffusé avec l’aimable autorisation de MDB-Métiers du Bois – titulaire du lot charpente pour le marché de restauration de la toiture du chœur, de la nef et des chapelles)

 

Un exemple de pièces très abîmées (en rouge sur le plan) à remplacer en bas de charpente .

 

 

Une même zone : au dessus de la chapelle de la Vierge Marie, l’état existant à gauche, et l’état en cours de restauration à droite, avec les pièces « bleues » qui ont été déposées, les pièces « rouges » remplacées.


 

 

Mise à jour du 22 juin 2022

Sous la bâche, des équipes au travail !

On pourrait penser qu’il ne se passe pas grand-chose et pourtant … plusieurs corps de métiers se sont déjà succédés au chevet de notre église pour lui permettre de retrouver sa santé.

Les menuisiers sont intervenus à l’intérieur de l’édifice : un travail préparatif en amont, indispensable ; celui de la protection du mobilier et de la statuaire.

Chaque œuvre a été soigneusement emballée, coffrée, et même protégée in-situ par des caissons sur-mesure ; le tout dans le plus grand respect des lieux et de la charge historique et patrimoniale des biens concernés.

 Les couvreurs leur ont succédé : la couverture de la nef, du chœur et des chapelles a été déposée, une dépose minutieuse de plus de 800m2 de tuiles dans une démarche de réemploi maximal incluant un démoussage. Une découverture qui a laissé apparaître la charpente et son bel entrelacs de pièces de bois, mais également les dommages du temps et des insectes xylophages.

 Les charpentiers se sont mis à l’ouvrage, en réalisant une inspection minutieuse de chaque élément, pour un diagnostic structurel et sanitaire complet des pièces de charpentes et notamment les sablières. En effet ces sablières ont reçu des poussées sur de longues périodes et sont aujourd’hui totalement déformées et placées en dehors des murs. Elles doivent être replacées le plus possible à l’aplomb des deux parements du mur.

Les maçons également présents, préparent entre autres la reprise des corniches extérieures en pierre, aujourd’hui cachées sous des reprises en enduits de plâtre.

 

charpente protection

 

 

Mise à jour du 10 mai 2022

Courant février, le chantier de rénovation des toitures et charpentes de l’église a commencé avec la pose des échafaudages.

Pour la sécurité des riverains et du site, le périmètre a été fermé par des barrières de chantier.

Pour rappel, l’accès est strictement interdit à toute personne étrangère au chantier !

Une impressionnante dentelle métallique habille maintenant la majeure partie de l’édifice, recouverte d’une bâche permettant la protection aux intempéries. Cette phase de préparation s’est achevée par la pose d’un ensemble en « parapluie » au-dessus des toitures de la nef, du chœur et des chapelles.

Ensuite interviendra notamment la dépose des tuiles de couverture, en partant du clocher pour aller vers le chœur. Cette première étape permettra la mise à nu des charpentes, pour leur traitement, leur réparation et le remplacement des parties les plus endommagées.

Le coût des travaux, estimé à 1 218 107€, est un investissement qui a pu se concrétiser grâce à l’obtention de plusieurs subventions. Sur ce montant, 907 484€ concernent la 1ere tranche de travaux : le chœur, la nef et les chapelles.

Grâce à la participation

  • du Département des Yvelines,
  • de la Région Ile de France via la Dotation de Soutien à l’Investissement Local,
  • de l’Etat via la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux,

près de 80% de cette première tranche sont subventionnés.

D’autres démarches sont en cours, afin de financer la tranche de travaux concernant la tour clocher.

église de Longnes

 

 

Rappel historique

Notre église a été construite au XVIe siècle.

Son clocher, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, date quant à lui du XIIIe siècle.

En avril 2020, suite à un glissement d’un certain nombre de tuiles, un arrêté de péril a dû être pris et un diagnostic a été réalisé : la toiture et la charpente présentent de nombreuses faiblesses (pièces de bois vermoulues, clous rouillés tenant les liteaux, déformation des fermes etc.).

Un architecte agréé Bâtiments Historiques a été missionné pour définir l’ampleur des travaux à réaliser.

 

église de Longnes

 

église de Longnes

 

Le coût estimatif des travaux et des études est de plus de 800 k€ HT soit un million d’euros TTC.

Le conseil municipal travaille actuellement à la recherche de subventions auprès du département et de la région, voire des affaires culturelles pour la partie historique.

Le budget communal ne peut supporter de tels investissements, les travaux ne seront pas engagés sans avoir obtenu l’assurance de subventions à hauteur au minimum de 60 % du coût total. Les démarches sont en cours et les délais de décisions sont soumis aux réponses des administrations.

 

 

Aménagement du centre bourg

04 avril 2023

Les travaux d’embellissement de notre centre bourg avancent.

Notre monument aux morts se dresse maintenant au milieu de la place Fabien. Il jouit d’un environnement plus calme, plus propice au recueillement lors des cérémonies commémoratives.

Pour favoriser nos déplacements pédestres, des voies douces ont été aménagées sur la place. L’église, le cabinet médical, la salle à vocation sportive, les écoles et la mairie sont maintenant reliés par des cheminements favorisant nos déplacements à pied. C’est le moment de prendre de bonnes résolutions…

Les travaux se concentrent actuellement autour de la mairie et de l’ancienne poste. L’objectif de ces aménagements est d’éloigner les piétons de la route départementale et ramener un peu de verdure au cœur de notre village. Les premiers coups de pelle nous ont amené leur lot de surprises. Le parking en face de la mairie abritait un nombre surprenant de canalisations, de câbles enterrés plus ou moins bien répertoriés. Une simplification et une rénovation de tous ces réseaux ont été effectuées, ce qui n’a pas été une mince affaire.

Nous allons profiter des vacances de février pour poursuivre nos aménagements dans la rue des écoles. L’idée est de matérialiser des espaces mieux définis, une zone piétonnière et arborée devant la salle des fêtes et les écoles, une dépose minute agrandie pour plus de fluidité le matin et le soir, un élargissement des voies de circulation pour faciliter la circulation du bus scolaire.

La dernière phase de notre projet concernera la sécurisation de la route département pour limiter la vitesse dans le centre et surtout à proximité des écoles. De nouveaux passages piétons vont être matérialisés avec une couleur différenciée de la chaussée. Deux passages surélevés vont être créés pour faciliter la traversée de la départementale, entre la place Fabien, et son nouveau parking, et la rue des écoles pour le premier et au niveau du bar pour le deuxième.

Ces nouveaux aménagements vont donner une nouvelle identité à notre cœur de village avec plus de verdure et surtout plus de piétons.

 

06 janvier 2023

Place Fabian, Longnes

 

02 décembre 2022

Place Fabian, Longnes

 

25 novembre 2022

Place Fabian, Longnes

 

07 octobre 2022

Place Fabian, Longnes

 

 

Sécurisation des routes départementales

 

En collaboration avec le département, la sécurisation des routes départementales qui traversent notre village va être lancée en 2021. Elle comportera deux grands axes.

1. La sécurisation du centre bourg et plus particulièrement la proximité des écoles et la traversée piétonne de la RD 928. Une première réflexion a abouti aux aménagements présentés sur le schéma suivant :

Sécurisation des routes, Longnes

2. La sécurisation des différentes entrées de village pour inciter les automobilistes à ralentir avant de traverser notre bourg. Dans un premier temps, la priorité va se porter sur la RD 928, la RD 11 côté route de Versailles et la RD 115 côté route de Houdan. La mise en place de chicanes, de bandes sonores ou de bandes végétalisées est en cours d’étude.

Sécurisation des routes, Longnes

Un appel d’offre pour la Mission de Maîtrise d’Œuvre d’Etudes et de Travaux pour la sécurisation des routes départementales a été réalisé en Octobre 2020.

Le cabinet JSI IDF – NORMANDIE domicilié à BAZAINVILLE (78550) a été retenu pour mener à bien ces travaux.

 

 

html5 validation css3 validation